Voici les ordures de la politique congolaise qu’il faut vite jeter à la poubelle !

Que peut-on encore attendre de ces individus qui ont tué le Congo & n’ont plus que ces clichés lamentables à présenter au public ?

D’un côté, un Matata PONYO qui, 4 ans durant, a été premier ministre de Joseph KABILA sans aucun bilan.
De l’autre côté, un Moshe SORIANO alias Moïse KATUMBI, 8 ans, Gouverneur fantoche du Katanga, sous le même Joseph KABILA, et tout récemment allié de l’Union sucrée du minable Félix TSHILOMBO, avec un bilan largement négatif. Bref, zéro réalisation tangible. En effet, pendant ses fonctions de gouverneur au Katanga (non démembré), Moshe SORIANO a excellé dans le vol de l’argent public qu’il a dilapidé et déporté vers les pays de ses parents occidentaux. C’est avec cet argent (volé) qu’il corrompt les traites de la politique congolaise et quelques journalistes véreux aux fins de se faire accepter par une opinion publique qui n’a rien à assurer avec un mercenaire politique téléguidé par les forces obscurantistes de l’occident prédateur.

On aperçoit sur la même image, un certain Martin FAYULU, cupide et champion de la transhumance politique en RDC. Un FAYULU, du reste désespéré, perdu et évasif, ne sachant plus à quel Saint se vouer après la mort de leur LAMUKA qui était déjà en coma depuis sa naissance en 2018, à Genève (Suisse). Sur la photo, Il y a également Delly SESSANGA, un vagabond politique qui, tel un singe, saute d’un arbre à l’autre pour chercher de quoi remplir son ventre.

En toile de fond de cette saga alimentaire éphémère et sans lendemain, l’imposteur et usurpateur, Moshe SORIANO qui est acculé par une Loi visant à protéger les fonctions régaliennes de la RDC contre les infiltrations étrangères au sein des institutions de l’Etat congolais. Des sources concordantes, cette loi TSHIANI, qui est salutaire pour la sécurité institutionnelle et consacre la souveraineté du Congo, elle donne des insomnies à tous les imposteurs et faussaires qui espéraient trouver les éternels naïfs & aveugles en République démocratique du Congo.

La Loi dite loi TSHIANI est vivement soutenue par l’ensemble de congolais patriotes, conscients et rationnels. Moshe SORIANO alias Moïse KATUMBI est un étranger. SORIANO alias KATUMBI il n’est ni katangais, ni congolais. La Loi est dure, mais c’est la Loi. Elle est impersonnelle.

Les Députés nationaux de la RDC, bien qu’ayant été mal élus, ont l’obligation patriotique de voter massivement cette Loi qui verrouille et protège les fonctions régaliennes de la République démocratique du Congo pour préserver les intérêts des générations futures.  N’en déplaise aux agitateurs et prédateurs impérialistes occidentaux qui commencent à aboyer et à vociférer comme des chiens enragés. La RDC n’est ni une poubelle, ni un éternel paillasson d’imbécilité et d’ignorance exploitable par la mafia capitaliste – néolibérale.

La Rédaction VP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *