Transhumance et prostitution politique : Les vénaux J.J. WONDO & Daniel LUSADUSU pris au piège !

 

 

 

 

Quelques mois seulement, après la mort mystérieuse de son frère cadet, Serge WELO, qui aurait été victime d’un assassinat politique par empoisonnement, et/ou l’assassinat de Chérubin OKENDE par les sbires du régime criminel de Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, Jean-Jacques WONDO s’est refusé de puiser dans l’étang de la sagesse. La prudence est le sanctuaire de la sagesse, dit-on.

La vénalité peut mener à la mort précoce, surtout en politique. Jean-Jacques WONDO n’a pas su résister à l’appât. Il s’est fait prendre. Espérons qu’il se tire indemne des griffes féroces du régime de Kinshasa qui le détient dans une cellule carcérale de la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa. Il a été cueilli par le régime TSHISEKEDI qu’il prétendait pourtant servir, et ce, après le fameux coup d’état manqué du 19 mai 2024, contre lé régime opaque et mafieux de Félix TSHISEKEDI. 

Quant à Daniel LUSADUSU, il a été limogé du poste d’Administrateur général de l’ANR- Agence nationale du renseignement, une structure criminelle fondée par le système KABILA pour faire taire les voix hostiles au régime. M. LUSADUSU est interdit de quitter le territoire national. 

« Il sied de mentionner que c’est pour son expertise favorable à l’émergence de la RDC que Jean Jacques Wondo a été approché et s’est vu attribuer des responsabilités récentes, le rapprochant de l’administration. En effet, Jean-Jacques s’est retrouvé à Kinshasa à l’invitation de l’administrateur général sortant de l’agence nationale de renseignements, le Colonel à la retraite Daniel Lusadusu pour apporter son expertise et sa contribution dans la réforme des services de renseignements civils », peut-on lire dans les colonnes d’un article publié sur le site web de JJ WONDO. 

« Le colonel, médecin de son état, reconnu pour sa grande probité morale et son humanisme, a trouvé en Jean Jacques un collaborateur et un appui précieux. Il serait inimaginable et voire absurde aux yeux de tout observateur averti d’associer une action menée de manière aussi théâtrale voire ridicule au personnage de Jean-Jacques Wondo. Humilier de la sorte quelqu’un qui, par patriotisme, a répondu à l’appel de la nation apparaît aux yeux des fils et des filles du Congo éparpillés à travers le monde comme un message négatif adressé à la diaspora », peut-on lire dans les colonnes d’un article publié sur le site web de JJ WONDO. 

En réalité, MM J.J. WONDO et D. LUSADUSU payent le prix de leur traitrise. Le Karma d’avoir trahi le combat du vrai changement au profit d’un régime barbare, clientéliste, ethnocentriste, inepte, prédateur et mafieux.

voici l’article intégrale: Appel public et cri d’alarme de la famille de Jean Jacques Wondo-libre-belgique – Desk Africain d’Analyses Stratégiques (afridesk.org)

 La Rédaction VP.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *