RDC-Criminalité d’Etat: Un commando de l’ANR démasqué à Bruxelles !

Recrutés en janvier 2022, par Monsieur MBELU BIOSHA, Chef des Services secrets de la République démocratique du Congo, deux meneurs d’un Commando itinérant de l’Agence nationale des renseignements (ANR) ont été démasqués et mis en accusation à Bruxelles (Belgique) après une tentative ratée d’assassiner un opposant au régime finissant de Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. Il s’agit de MM Joseph NGANGA alias Turbo (un ancien pratiquant du catch local en RDC) et de Gérard BADIBANGA alias Gérard KANANGA (un ancien garde du corps de feu Etienne TSHISEKEDI), les deux repris en image d’illustration de cet article. 

 

La scène criminogène s’est déroulée le 08 août 2022, vers 18H (16H GMT), à la Gare de midi, commune de Saint-Gilles (Bruxelles) où, ces deux espions, missionnaires de l’ANR ont établi leur traquenard pour mener leurs actes criminels contre les Opposants à leur gourou, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.  Leur première cible n’a été autre que l’activiste politique ESSO dit commandant ESSO, cet exilé politique en Belgique qui, aux côté de l’artiste BOKETSU 1er, lui aussi devenu opposant au régimes KABILA et TSHISEKEDI, n’a jamais ménagé les régimes prédateurs et despotiques qui s’enchaînent à Kinshasa depuis la chute, sans coup férir, du régime MOBUTU, en mai 1997.

Au terme de l’agression, la victime (ESSO), s’en est tiré mais non sans cicatrice car les brigands ont réussi à le viser par un coup de point au Nez avant que n’intervienne la Police bruxelloise pour décourager cette taupe criminelle opérant pour le compte du régime de Kinshasa. Après cette violente agression  physique injuste, injustifiée et injustifiable, l’Opposant à déposé sa plainte auprès des autorités judiciaires belges. La plainte enregistrée par un officier de police judiciaire sera transmise à un Procureur pour instruction.

 

Pendant ce temps, les Combattants résistants congolais de partout ne décolèrent plus. Ils ont entrepris de mener une campagne de pression intense sur les autorités belges, afin que soient localisés et expulsés du territoire belges les deux espions, à savoir Joseph NGANGA alias Turbo et Gérard BADIBANGA alias Gérard KANANGA qui, du reste, constituent un danger permanent pour l’ensemble de congolais résidents en Europe et non partisans du régime barbare et criminel de Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

 

Aide – toi, et le ciel t’aidera dit-on : De son côté, l’Etat major mobile des Combattants congolais s’est dores et déjà mobilisé et saisi du dossier. Le parking de la Gare de midi (Bruxelles) utilisé par ces espions pour simuler leurs actes de criminalité derrière une activité de Transports par covoiturage, Bruxelles – Paris ; Paris – Bruxelles, est désormais ciblé par les agents de la résistance congolaise qui en ont décrété la fermeture.

 

Selon nos informations, les deux criminels: Gérard BADIBANGA et Joseph NGANGA se promènent , dans Bruxelles, avec des faux papiers d’identité, et de plus, roulent sans permis de conduire pour avancer dans l’anonymat, aux fins de repérer leurs cibles.

Nous y reviendrons.

 

La Rédaction.

 

Nous écrire : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *