RDC: Un Homme accusé d’infiltration recherché par les patriotes pour 1,5M$.

1,5M$ (1.500.000 USD) est le coût de l’opération criminelle et criminogène lancée, depuis mars 2022, par le terroriste Paul KAGAME, obsédé par son aventure désespérée d’en découdre avec l’opposition congolaise en exil.  

Votre site La VOIX populaire a eu le privilège exclusif d’accéder à la primaire de cette révélation troublante qui implique l’artiste musicien, Koffi Olomidé et la Secrétaire générale de la francophone, la rwandaise Louise MUSHIKIWABO, entre autres.  

Tout commence en novembre 2021, lorsque la Préfecture de Paris (France), précédemment pressée et avertie par la mobilisation générale de l’opposition congolaise exilée, annule, le 27 novembre 2021, le Concert de l’artiste musicien congolais, Koffi Olomidé. Le spectacle musical visé était initialement prévu dans la salle U-Arena, Paris la Défense.  

Il ressort des pièces confidentielles compilées par l’Etat-major spécial des patriotes congolais que, Mme Louise MUSHIKIWABO, de facto SG de la francophone, et figure de proue du régime anglophile, criminel et prédateur de Kigali a, dès novembre 2021, pris les choses en main pour accomplir la salle mission voulue par Paul KAGAME. Après les annulations successives des concerts, à Paris, des artistes musiciens congolais Werrason, Fally IPUPA, Koffi Olomidé, Ferre Gola… Madame Louise MUSHIKIWABO s’est nuitamment entretenue, le 21 novembre 2021, à l’Hôtel Georges V de Paris avec KOFFI OLLOMIDE.  

En conclusion de ce sordide rendez-vous nocturne, un concert de KOFFI OLOMIDE, à Kigali, était convenu . En toile de fond, couvrir le rendez-vous secret de l’artiste cupide avec le criminel Paul Kagamé, pour couronner cette maudite rencontre de l’Hôtel Georges V. A l’étape de Kigali (Rwanda), une bagatelle somme de 1,5M USD liquide a été remise à KOFFI OLOMIDE pour sponsoriser la mission de sape confiée au Sieur Laurent SOKOKO (image), chargé par le duo KAGAME-TSHILOMBO, de déstabiliser l’opposition congolaise exilée qui lutte sans répit et sans repos pour stopper le processus suicidaire de balkanisation de la RD-Congo.  

 

Tirant toutes les conséquences de ce qui précède, l’Etat-Major spécial des patriotes congolais a décidé, dès ce jour, 31 mai 2022, de lancer, une opération patriotique destinée à localiser l’intrus, alias Laurent SOKOKO et à le mettre, toutes affaires cessantes, hors d’état de nuire.

VOIR LIEN VIDEO DE CETTE MILITANTE CONGOLAISE ulcérée : Laurent Sococo 2eme Soin vient ici sorcier – YouTube

 

“Nul mortel ne peut s’ériger en obstacle contre un peuple résolu à se libérer d’un système politique d’oppression”.  

Pour rappel, c’est depuis 2005 que l’opposition congolaise exilée a décrété un embargo ferme contre les productions scéniques des musiciens congolais (RDC) qui, dans la quasi-totalité, collaborent avec le régime des pantins-marionnettes qui règne par défi et par terreur en République démocratique du Congo. La guerre de pillage et d’occupation rwandaise lancée, depuis mai 1997 contre la RDC a déjà causée la mort de plus de 12 millions de civils congolais, sans oublier plus de 3,5 millions de femmes violées ou mutilées sexuellement. Plus de 15 millions de congolais ont fui leur pays à la suite de ce long & meurtrier conflit.   

Nous y reviendrons.  

 

Sé / Capitaine B2, Bertin E. BOMOLO.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *