Urgent: RDC – Clan WENGE 2022, Concert annulé en raison de l’agression rwandaise à l’Est du pays.

La nouvelle est tombée ce mercredi 15 juin 2022, en fin de soirée :  Il n’y aura pas de Concert du Clan WENGE réunifié, le 30 juin 2022, à Kinshasa. 

Le Concert considéré comme étant du siècle à Kinshasa (région Ouest de la RDC) vient d’être annulé et reporté à une date ultérieure, suivant l’évolution de la situation au Nord-Kivu (Est de la RDC) où une armée coalisée des forces rwandaise et ougandaise a violé, en début de semaine, les frontières congolaises occupant la cité de Bunagana.

 

L’annonce a été révélé à la Voix Populaire par le Producteur dudit événement, Monsieur Amadou DIABI qui, à ce sujet, projette une conférence de presse à Paris, dès la semaine prochaine.

 

Ce concert initié et soutenu notamment par le terroriste Paul KAGAME et son allié Félix TSHISEKEDI avait pour objectif politique principal de renforcer l’abrutissement des populations congolaises, aux fins de favoriser le funeste plan de balkanisation et d’établissement, en Afrique centrale, de l’empire Tutsi-Power. Cet empire colonialiste tant rêvé par les nomades tutsis du Rwanda et de l’Ouganda est soutenu par Félix Tshisekedi qui a toujours considéré, a tort ou à raison, les tutsis comme étant ses « frères » de par les « ‘origines historiques ».

 

Cependant, l’exaspération du peuple congolais meurtri par ces logues années des souffrances et des tueries a eu raison de ce sinistre projet qui fait le déni du génocide congolais.

 

En effet, l’occupation, en début de semaine, de la cité de Bunagana, a contraint au déplacement interne la quasi-totalité des population locale. Mercredi 15 juin 2022, une marche pacifique de pression populaire s’est déroulée à Goma, chef-lieu de la Province du Nord Kivu, pour dénoncer cette guerre par procuration occidentale et qui dure depuis plus d’une génération, à compter de avril1996. Elle a déjà fait plus de 12 millions de morts civils congolais, soit plus de la totalité de la population du Royaume de Belgique.

 

A Kinshasa, les patriotes combattants de la capitale qui communient avec les populations martyrs du Kivu, ont prévenu qu’ils allaient  « saboter et vandaliser l’estrade du Concert de clan WENGE » en cas de tout entêtement des musiciens Werrason, JB MPIANA, Didier MASELA et Alain MAKANDA qui, en toute immoralité patriotique,  sont manipulés par le criminel KAGAME et son « frère » TSHILOMBO pour faire la fête alors que le pays est mis à feu et à sang par les armées étrangères. 

 

La Rédaction. 

 

Nous écrire : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *