RDC : Félix TSHISEKEDI accusé de trafic de Drogue et blanchiment des capitaux

“S’ils en existent qui ne rêvent que d’être blancs, l’avenir se chargera de leur faire comprendre que “le séjour dans l’eau ne transforme pas un tronc d’arbre en Crocodile”.  

 

Dans un message diffusé via le réseau Twitter devenu viral dans les médias réseaux, le dissident de l’UDPS, M. Jean-Marc KABUND a KABUND accuse Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de trafic de drogue, d’enrichissement illicite et blanchiment des capitaux.  

“Oui, je confirme : des Jets privés transportent des millions des dollars (USD) appartenant au peuple congolais dans des malles vers des paradis fiscaux (Luxembourg, Suisse) pour le compte de Félix TSHISEKEDI” souligne le message publié sur le compte Twitter de JM KABUND.  

La suisse, le Luxembourg, l’Italie et l’Afrique du Sud sont également accusés par l’ancien Président par intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti au pouvoir en République démocratique du Congo : “Les aéroports et les douanes de ces pays sont devenus des plaques tournantes du trafic d’Or, uranium, coltan, cobalt…au profit de Félix TSHISEKEDI et sa famille” accuse Jean-Marc KABUND. Et de poursuivre : “Récemment, deux de ses proches, je cite Fortunat BISELELE et Roselyne MBOMBO ont expédié 300Kg de cocaïne en provenance de l’Italie vers l’Afrique du Sud”. 

Le 22 juillet 2022, Monsieur KABUND a KABUND avait, sur Radio France internationale (RFI), indirectement reconnu sa participation à ces actes de détournement des fonds publics, et des crimes économiques et financiers, soutenant que c’était en sa qualité de Vice-Président de l’assemblée nationale : Mais l’Assemblée nationale est l’une de ces institutions les plus budgétivores. J’en faisais partie. Je bénéficiais de ce train de vie. Quoi de plus normal que je puisse construire une maison où j’habite. Quand je parle de détournement, les gens doivent comprendre que ce n’est pas une maison. Ce sont des centaines et des centaines de millions de dollars, placés dans des paradis fiscaux, placés dans des multinationales, ce sont des espèces sonnantes qui quittent le pays dans des jets privés” KABUND a KABUND sur RFI le 22 juillet 2022.  

Pourtant, selon les informations de notre rédaction, le salaire d’un Député congolais n’excède pas les 6000$ net, alors que l’une des villas somptueuses acquises en moins de deux ans des fonctions et attribuées à M. Jean-Marc KABUND, à Kinshasa serait estimée à une valeur de plus de 5 millions de dollars américains.  

 

Pour rappel, l’opinion publique congolaise qui, de tous ses vœux appelle à l’avènement, au sommet de l’état, d’une nouvelle classe politique crédible au Congo, reproche à Jean Marc KABUND son train de vie luxueux au détriment de l’écrasante majorité de congolais qui, à plus de 98%, croupissent dans la misère.  

Parti ou pas de l’Union sacrée et de l’UDPS, et malgré ses déclaration tonitruantes, Jean-Marc KABUND n’est donc pas le modèle d’un Congo nouveau, guéri du virus de corruption et de mal gouvernance. Il est (KABUND) tout aussi voleur, mythomane, mégalomane, corrompu, corruptible et frappé d’indignité politique, et ce, à l’instar de ses complices issus de toute la racaille composée notamment de Joseph KABILA, Félix TSHISEKEDI, Jean-Pierre BEMBA, Vital KAMERHE, BAHATI LUKWEBO, Moïse KATUMBI, Adolphe MUZITO, Martin FAUYULU, MBOSO KUDIA KWANGA, les faux Pasteurs MUKUNA, Denis LESSI, Corneille NAANGA, Paul MUKENDI…  

 

Il appartient aux congolais, longtemps victimes de ce banditisme d’état, de se mobiliser en vertu de l’article 64 de la constitution, pour mettre en déroute tous ces malfaiteurs politiques, réunis au sein de la maudite “union sacrée”. Que tous les congolais sachent que l’”union sacrée” est un Cocktail de Riz et de Sable qui, en aucune manière, ne représente pas les intérêts du Congo.  

 

  

La Rédaction. 

Nous écrire : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *