La RDC peut avoir mieux que Félix TSHISEKEDI au sommet de l’Etat ! Sa place, est en prison, suite à ses trahisons (Prof. BAMBA DI LELO).

Il m’a fallu une année d’éclipse et de repos sabbatique avant de refaire surface aujourd’hui. Mes fidèles lecteurs ont réclamé que je reprenne ma plume pour leur partager de ce que je pense de l’action politique et sociale en faveur ou contre la République Démocratique du Congo. Cette action politique est souvent l’œuvre des acteurs politiques de l’Etat congolais. Mon expertise, fruit de mes analyses, n’est qu’un partage proposé à nos compatriotes, afin que ces derniers s’éveillent et se réveillent, pour éviter de subir la politique néfaste aux effets dévastateurs. J’ai souvent alerté mes compatriotes du danger qui les guette, s’ils ne résistent pas vaillamment contre ces effets non bénéfiques pour notre pays. C’est pour tout cela que je reviens avec mon écriture afin que le Congo soit et devienne une terre de paix et de prospérité où vivent des citoyens libres et heureux chez eux, sans guerre ni trouble d’aucune manière. Bref, vivre dans un Etat souverain, riche et convoité, mais défendu et protégé.

Trois ans après son accession à la magistrature suprême, Félix-Antoine, dit FATSHI, est l’homme dont le peuple parle à travers tout le pays jusque dans la diaspora. Nous l’avons tous reçu comme président frère de tous les Congolais. Aujourd’hui nous sommes bien obligés de constater l’incompétence, le manque de professionnalisme de ce Chef de l’Etat véritablement néophyte dans la conduite et la gestion de la chose publique.
Il est temps de le mettre en accusation, d’autant plus que son leadership c’est juste pour amuser la galerie à travers le monde lors de ses très nombreux voyages à l’étranger.
Quand un Etat manque de direction, il ne peut aller qu’à sa perdition et à sa ruine. Nous voulons nous insurger contre un tel destin qu’on veut nous imposer sous la présidence de FATSHI, prétendument béton, alors qu’en réalité il n’est qu’un sac de farine. C’est pourquoi nous tenons à inviter notre peuple à prendre ses responsabilités de se protéger, de se défendre, de barrer la route à celles et ceux qui souhaitent insidieusement la mort de notre beau pays et qui ne nous servent, comme nourriture, que des trahisons au goût mortifère de crapaud de nos rivières !
Quelle mouche a piqué notre Président d’aller signer des accords bidons avec Paul Kagame ? Tshisekedi ignore-t-il tout le mal, tous les crimes dont notre peuple a été victime et qui portent la signature de sang de cet ignoble personnage Paul Kagame ? Pourquoi Félix a-t-il peur de lui ? Pourquoi se montre-t-il complaisant face au Rwanda ? La gestion présidentielle de nos provinces de l’Est est calamiteuse suite au comportement de FATSHI qui se montre pusillanime, au lieu de n’avoir comme credo que protéger les intérêts du peuple congolais, ne jamais trahir sa souveraineté ! Or, c’est dans cette direction que FATSHI s’est enfourché. Il trahit quotidiennement le Congo, surtout quand il se trouve devant Paul Kagame.
Revenons à l’usine de traitement de l’or congolais construite à Kigali ! Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ne voit rien à y redire, puisqu’il est allé signer des accords dans ce sens, accords qui profitent au seul Rwanda ! Du coup, on se demande bien ce que signifie « le peuple d’abord » dans la tête du président congolais qui rampe devant Paul Kagame !
Pas de chance pour le Congo ! Félix Tshisekedi manque de leadership évident. Au début, on justifiait cela par suite du deal qu’il aurait passé avec un Joseph Kabila omnipotent. Ses fanatiques ont prétendu le contraire. Si nous pouvons les prendre au sérieux, pourraient-ils nous dire, dès lors, pourquoi le leadership lui fait défaut cruellement ?
L’aéroport international de Goma en République Démocratique du Congo devient le port d’embarquement de la compagnie Rwandair ! Les Rwandais qui désirent voyager viendraient à Goma pour s’embarquer. C’est autant dire que le Congo cède au Rwanda une partie du territoire national pour des activités lucratives d’un pays étranger ! On comprend encore mieux tout cela quand Paul Kagame veut faire don de 30 millions de dollars au Congo en vue d’y construire un village moderne, mais à la frontière rwando-congolaise ! Qui ne voit pas que tout cela est dans la ligne droite d’une balkanisation qui ne dit pas son nom ! Voilà ce que Joseph Kabila, Rwandais, n’a pas osé faire, Félix Antoine Tshisékedi Tshilombo, congolais de père et de mère, offre sur un plateau d’or à Paul Kagame l’assassin de million des Congolais !
Quant à sa politique intérieure, comment comprendre son laxisme devant le chaos, le libertinage, et, le manque de discipline généralisée dans les institutions de l’Etat ? Chaque autorité est un petit roi chez lui. Bien sûr, on a révoqué quelques gouverneurs de Provinces, mais est-ce que cela s’est fait en recourant à la justice, ou bien c’est une justice à deux vitesses ? Vital Kamehre est en prison, parce qu’il aurait ou a détourné de l’argent de l’Etat. Comment comprendre que Matata Mponyo auquel on attribue de lourds dossiers de justice, de détournement, de trafic d’influence, etc. que la Cour Constitutionnelle qui a compétence de le juger, puisse déclarer sans gêne qu’elle n’est pas habilitée de le juger ? Du coup, cet énergumène peut sortir blanchi et innocenté ! L’intéressé sort arrogant, remerciant ainsi cette même Cour, ainsi que le Président de la République. C’est là la justice des riches qui est bien différente de celle des pauvres congolais.
Félix comprend-il bien les enjeux politiques du Congo d’aujourd’hui ? S’il ne comprend pas, la moindre des choses c’est de se faire bien conseiller. L’un de ses conseillers d’ailleurs, interviewé par TOP CONGO au sujet de ces accords avec le Rwanda concernant l’Or congolais, semblait balbutier devant le journaliste, en arguant que c’est un accord dans lequel il n’était pas impliqué ! Quelle réaction irresponsable ! La vérité est que Félix Antoine Tshisekedi semble se comporter devant Paul Kagame comme un acariâtre, voir même un bébé ignorant l’histoire récente et ancienne du Congo, de Léopold II, de la Belgique, du Congo de Lumumba etc.
Nous savons bien qu’un peuple qui n’a pas de mémoire, est un peuple sans histoire ! Pourquoi prétendre être président d’un Etat si on n’assume pas son histoire ? La souveraineté du Congo n’est pas négociable ! S’il y a un deal qui empêche le Président Félix-Antoine Tshisekedi d’être le président qui veille aux intérêts du Congo et des Congolais, le peuple doit se mettre debout et lui demander de démissionner, sinon on le mettra devant le fait accompli d’une démission forcée, parce que le peuple se sera pris en charge !
Le peuple congolais tient à rappeler au Chef de l’Etat sous forme d’ultimatum :
La haute trahison intervient quand le Président de la République sacrifie son pays, ses habitants en vue d’enrichir un pays étranger, soit en lui cédant une portion de terre, obéissant à ce que Sarkozy avait prétendu dire aux Congolais de partager nos richesses avec le Rwanda, soit en bafouant la sacré sainte loi de la souveraineté de la nation congolaise ! Il n’est permis à personne de faire don de la terre congolaise aux étrangers ! Félix est tombé dans le piège, il s’est disqualifié gravement. Sa place est en prison.

En outre, un chef doit être juste. La loi est en effet une loi qui s’impose à tous et pour tous ! Or, on constate que l’appareil judiciaire est pratiquement vicié, corrompu, manipulé, et cupide ! Qui pourrait y mettre de l’ordre sinon le président de la république seul ! Or, Félix-Antoine Tshisekedi a bien du mal à comprendre cela. Son incompétence est ici manifeste, il joue au troubadour pour amuser tout simplement la galerie !
Les rapports de Félix président avec les organes de l’Etat, tels les sociétés d’Etat, le Sénat, le Parlement, ne sont pas sains ! Il y manque du souffle, du sang nouveau en faveur du peuple. La faute est la passivité de Félix-Antoine qui semble dépassée, d’où la détérioration de la situation sociale partout dans le pays ! On parle avec certitude, dans un rapport des Nations-Unies, que 27 millions de Congolais qui risquent de mourir de faim, si rien n’est fait dans l’urgence, pour rectifier le tir rapidement ! Plus de 83 % de la population de la République Démocratique du Congo sont au chômage ! Comment dès lors prétendre diriger un pays quand on ne voit même pas des signaux pour une possible amélioration ? Il n’y a pas d’entreprises, il n’y a même pas la sécurité et la paix pouvant accompagner les habitants à subvenir à leurs besoins pour la subsistance quotidienne ? Les banques sont entre les mains des étrangers ! Dès lors qui dirige l’économie nationale ? C’est l’étranger ! Il est grand temps, peuple congolais, de vous lever pour bousculer ce président misanthrope, véritable honte pour notre beau et grand pays !
Peuple congolais lève-toi dès l’instant présent ! Car, il vous appartient d’être le juge pour rétablir le droit ! Il est de votre devoir, c’est votre responsabilité, de faire du Congo un grand pays, un pays émergent où il n’y a plus de gens qui meurent de faim, des enfants qui ne vont pas à l’école, des diplômés d’université qui trimbalent dans les rues de nos villes, parce que sans-emplois après leurs études, tout cela à cause d’un Président de la République trop imbu, et surtout fier de lui-même, alors que son action n’a aucun impact réel sur le social de ses compatriotes. Coquille vide pourtant qui ne pourrait permettre aux gens de se nourrir correctement !
En fait, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’inscrit lui-même comme un accident dans l’histoire de notre pays. Il aurait dû ne pas être président de la République, car cette fonction semble le dépasser comme un habit qui serait trop large ou trop serré à sa taille ! Entretemps, on ne peut le laisser longtemps se pavaner, car il est non seulement complaisant dans tout ce qu’il fait comme acteur politique, mais aussi dangereux. Il expose les citoyens à la mort. Le laisser à ce poste, c’est condamner le Congo à la désagrégation ou la désintégration certaine de son corps social pour bien d’autres raisons !

Le Congo peut avoir mieux que Félix-Antoine au sommet de l’Etat ! Aujourd’hui sa place, est en prison, suite à ses trahisons et sa complicité avec les deux criminels de grand renom, ennemis jurés de notre peuple, Paul Kagame et Joseph Kabila Kanambe.

Le silence assourdissant de FATSHI face à des incursions de l’armée rwandaise et Ougandaise dans notre pays, semant panique et désarroi de nos populations congolaises, pose problème ! Avons-nous un chef à la tête de l’Etat ou Félix n’est qu’un simulacre de président, peureux et lâche ? Voilà pourquoi nous pouvons dire qu’il fait la honte, il est la honte pour notre peuple ! Et son éviction à la présidence de la république serait hautement souhaitable.

 

Prof. BAMBA DI LELO.
Docteur en Sciences politiques de l’UCL
Analyste des Questions politiques du Congo
[email protected]

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *