RDC – Scandale : Félix TSHISEKEDI nomme un Voleur à la tête de l’ANR !

Pris de peur et de panique, M. TSHISEKEDI TSHILOMBO ne s’arrête plus dans sa folle obsession tribale qui s’apparente à un népotisme maladif. Après avoir communautarisé la justice, du sommet à la base, les finances publiques, la présidence de la République composée de sa seule tribu, la Commission électorale…c’est au tour des Services spéciaux d’être caporalisés et cantonnés dans la même région. Mais là, c’est plus grave car, il a nommé un voleur comme Chef de la sureté de l’Etat.

Le nouvel Administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR) qui s’appelle Jean Hervé MBELU BIOSHA fait à son tour irruption au sommet de services secrets du Congo Kinshasa sans parcours requis à cet effet. Que des stagiaires pour en finir une fois pour toute avec le Congo. Sa mission consiste essentiellement à planifier les violences d’état contre les manifestants pacifiques, brimer les opposants, intimider les journalistes, assassiner les innocents et encadrer l’occupation rwando-ougandaise, pour in fine, favoriser la balkanisation de la République démocratique du Congo. En effet, M. MBELU BIOSHA agira comme un robot commandé par Kigali.  Il est là pour conduire la campagne répressive en prélude de la comédie électorale que s’apprête à organiser l’ami de Félix TSHISEKEDI, Denis KADIMA KAZADI, nommé lui aussi à la tête de la triste CENI (Commission nationale électorale). C’est une transition planifiée par le Criminel Paul KAGAME, aux fins de se servir de la naïveté passive du régime TSHISEKEDI pour accélérer le sinistre projet de Balkanisation. Et pourtant, des informations en notre possession précisent que M. MBELU BIOSHA est tout, sauf un « professionnel du renseignement ». Il est décrit comme un aventurier, cupide, avide d’argent facile, touche à tout, bavard, ethnocentriste et surtout coureur de jupons. Il est impliqué dans toutes les magouilles de vol d’argent public.

Nommé Vice-gouverneur (chargé des Finances) de Kinshasa dans le quota de l’opposition non armée sous ZA’HIDI NGOMA, au terme du dialogue inter-congolais tenu en 2002, à Sun City (Afrique du Sud), M. MBELU était cité comme auteur du détournent et de la disparition de plus 2.228.000USD issus des recettes provinciales. C’est à cette époque qu’il fut chassé de l’ANR où il suivait une formation accélérée aux fins de devenir REDOC. Natif du Kasaï Occidental et marié à une femme tutsi rwandaise, à l’instar de TSHILOMBO, M. MBELO BIOSHA est très soumis et obéissant à Paul KAGAME.

Nommé le 10 Décembre 2021 par Félix TSHISEKEDI, M. MBELU BIOSHA a pour adjoints Robert NGUWAMA. Ils sont assistés de : Gabriel Chadrack BOONDO LOTIKA, pour la sécurité intérieure ; Joseph ASUMANI LUKUILA, pour la sécurité extérieure ; et M. Philémon MAMBA BUWAZEBO, Chef de département d’appui.

« Comme le poisson pourrit par la tête, les Congolais ne doivent s’attendre qu’à une seule chose : La répression féroce, entendu que c’est par peur que le chien mord. Car Félix TSHISEKEDI est déjà conscient que dans une vraie élection, il n’obtiendra même pas 1% de voix ».

 

Pour sauver la RDC, Il est extrêmement important de vite se débarrasser de Félix TSHISEKEDI. N’attendons pas 2023, si non, on se réveillera demain sans le Congo.

 

La Rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *