« Ce que j’ai dit au Congrès des patriotes du 12 août 2023 à Bruxelles » (NDALA WA NDALA).

Ci-dessous ce que j’ai dit au congrès des patriotes du 12 août 2023 à Bruxelles.
Il est suicidaire de se mettre en marge des processus politiques. Je suis convaincu que nous sommes le seul camp capable de réinventer le Congo, de porter le changement politique et de produire de la valeur économique. Car on ne part pas d’une page blanche. Notre histoire est connue. Nos idées sont connues, elles sont la preuve de notre clairvoyance politique. Nos combats sont la démonstration de notre détermination pour changer le pays. Nous pouvons donner à notre pays ce qui lui manque de plus, une espérance et une perspective.

Le 13 août 2023

La suite de mon propos au congrès de Bruxelles.
Pour moi, l’action politique c’est quatre choses : l’engagement, la participation, la détermination, le sacrifice. Sans l’action, on fait un combat passif, insuffisant, improductif. On n’est pas acteur, on est spectateur. C’est irresponsable, une démission. L’ action c’est le courage de faire des choix décisifs. L’ inaction c’est renoncer au combat, aux victoires possibles. En politique, c’est simple, soit on gagne, soit on perd. Il n’y a pas de place aux aléas. La victoire est possible à celui qui ose, qui essaie, qui tente.
Le 14 août 2023.
Ndala wa Ndala

1 commentaire

  1. Le pouvoir de l’unité peut transformer l’impossible en possible… Le renouvellement de la classe politique congolaise, et de son élite ouvrira la porte à la sortie de notre pays sous cette domination régionale ! Restons diplomates pour que notre peuple ne tombe plus dans les désespoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *