GUERRE CIVILE EN RDC : La Coalition populaire appelle à l’annulation des élections du 20 Décembre 2023 (Interview du Président).

RDC – ELECTIONS : « Un chaos inéluctable, prédit par la Coalition populaire qui appelle à l’annulation des élections et invite tous les acteurs à un dialogue national pour sauver le pays du désastre.

La Cour constitutionnelle, siégeant en matière de constitutionnalité et d’interprétation, a déclaré non fondée, ce jeudi 14 décembre 2023, la requête déposée par 7 candidats à la présidentielle de décembre 2023.

Selon ces candidats, la Centrale électorale est incapable de remplir sa mission constitutionnelle « d’assurer la régularité du processus électoral ».

Pour plusieurs, cette saisine pouvait conduire au report des élections, au cas où la Cour constitutionnelle la déclarait recevable et fondée.

Pendant ces temps, la CENI, à travers son président Denis Kadima, a une nouvelle fois confirmé la tenue des élections à la date du mercredi 20 décembre 2023.

Emery Damien Kalwira, président de la Coalition Populaire est notre invité.

« Depuis la conquête en juin 1960, de notre première indépendance politique, la RDC, notre pays, n’a jamais été au bord du précipice comme elle l’est aujourd’hui ».

« Nous sommes le 15 décembre 2023, la République démocratique du Congo est au bord de l’implosion. Les partisans des élections imaginaires conduisent délibérément le pays vers le chaos qui risque de l’emporter si rien ne fait pour stopper cette dérive électoraliste qui ressemble à un navire Titanic qui transporte la RDC et son peuple vers un naufrage collectif inéluctable ».

« Il est temps que Monsieur Félix TSHISEKEDI et ses amis fassent preuve de sagesse et se ressaisissent pour ne pas sortir par la petite porte et aligner leurs noms sur le mauvais palmarès de l’histoire » Emery Damien KALWIRA, sur Canal Afrique.

« La Coalition populaire est partout sur l’étendue du territoire national et scrute attentivement ce processus électoral suicidaire. Sur le plus de 300 territoires et chefferies que compte la RDC, aucun élément technique, politique, matériel, juridique et sécuritaire n’accrédite la tenue, le 20 décembre 2023, donc dans 5 jours, d’une élection » Emery Damien KALWIRA sur Canal Afrique.

« Les prémices d’une guerre civile généralisée sont déjà enregistrées dans une majeure partie du pays dont Kinshasa la capitale où une milice du régime, conduite par le Vice-gouverneur de Kinshasa a déjà déclenché les violences intercommunautaires. La même scène des violences s’observe à l’Est du pays et dans une majeure partie du Sud – Ouest. Sans oublier les territoires occupés par les terroristes rwandais et ougandais et où les morts se comptent, chaque jour, par dizaines. De quelle élection parle-t-on dans ce climat de terreur ? » Emery Damien KALWIRA, sur Canal Afrique.

« Bien que le régime issu de la farce électorale de 2018 souffre de légitimité et de légalité, ils sont là de fait. Mais alors, d’ici le 20 décembre 2023, la RDC n’aura ni Président de la République, ni gouvernement et ni parlement. Nous serons en face d’un vide complet du pouvoir de l’Etat et dans un climat de violences intercommunautaires généralisées », Emery Damien KALWIRA, sur Canal Afrique.

Malgré les affirmations de la CENI, aucune élection n’est possible dans le climat actuel, sauf si le régime est déterminé à porter la responsabilité d’avoir embrasé le Congo et semé un chaos meurtrier.

« Par ma voix, la Coalition populaire appelle les uns et les autres au sens de la patrie, au rassasiement patriotique et à l’amour pour notre peuple qui a longtemps souffert des affres des violences. Tous les acteurs engagés dans la course pour ce fiasco électoral doivent choisir la voie de la raison », Emery Damien KALWIRA, sur Canal Afrique.

LA COALITION POPULAIRE FAVORABLE AUX  ASSISES NATIONALES DE SORTIE DE CRISE EN RDC.

« Nous devons nous asseoir pour le salut du pays. C’est le seul pays que nous avons, nous devons résister à la manipulation de certaines forces occultes étrangères qui attisent le chaos pour en tirer profit au détriment du Congo et de son peuple.

NON A L’ALLIANCE « FLEUVE CONGO » CREE LE 15 DECEMBRE 2023, A NAIROBI SOUS LE M23.

« J’invite Corneille NANGAA à se retirer de cette alliance des Criminelles de guerre crée à Nairobi » Emery Damien KALWIRA, sur Canal Afrique.

Et de conclure :

« Nous apportons dans un premier temps, une solution intermédiaire qui rassemble tout le monde au tour d’une même table, pour une solution nationale. Au pire de cas, la Coalition populaire sera dans l’obligation d’appeler son état-major et l’armée nationale congolaises à prendre leurs responsabilités pour restaurer l’ordre public et accompagner un processus de transition chargé de rétablir l’Etat et ramener la confiance entre les gouvernants et les gouvernés », Emery Damien KALWIRA, sur Canal Afrique.

 

La Rédaction VP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *